DOULEURS DANS LES FASCIAS

Pourquoi les fascias peuvent être la cause de vos douleurs

Vous êtes souvent tendu(e) ? Vous ressentez des pincements ici et là ? Rares sont les personnes à n’avoir absolument aucune douleur. La plupart du temps, les douleurs se développent au niveau des fascias. Nous vous expliquons ce que sont les fascias, comment les douleurs se développent et pourquoi les fascias peuvent en être la cause.

Que sont les fascias ?

Vous êtes-vous déjà demandé comment vos muscles adhèrent aux os ou pourquoi vous ne pouvez pas toucher vos mains avec vos orteils ? La réponse se trouve dans les fascias.

Il y a encore dix ans, peu de gens savaient ce qu’était un fascia. Avant, on parlait de tissu conjonctif. Aujourd’hui, il est question de fascia, un mot latin qui signifie bande ou bandage. Les scientifiques parlent aujourd’hui de « deuxième peau » et d’un nouvel organe sensoriel. Cette fine peau enveloppe et maintient chaque organe, chaque vaisseau sanguin, chaque os, chaque fibre nerveuse et chaque muscle de ses fibres. Parcouru de fibres nerveuses, ce tissu agit sur notre système nerveux végétatif. Selon le type de fascia et sa mission, le tissu fascial est structuré différemment. Les deux principales protéines qui le structurent sont le collagène et l’élastine, ce qui rend le myofascia particulièrement élastique et résistant.

Notre explication est encore trop abstraite ? Imaginez que ce pamplemousse est la coupe transversale du haut de votre bras. La chair rouge du fruit représente le tissu musculaire. Les fines peaux blanches entre les différents quartiers sont vos fascias.

Vous pouvez aussi sentir vos fascias : penchez légèrement la tête sur le côté et essayez de poser votre oreille sur votre épaule. Sur le côté opposé, vous sentez maintenant une tension entre l’épaule et la mâchoire. Cela vient surtout de votre fascia et non de votre muscle.

Comment les douleurs se développent-elles dans les fascias ?

Les douleurs dans les fascias se développent surtout au niveau des myofascias (les fascias des muscles). Le mot myofascia se compose de « myo » (muscles) et de « fascia » (tissu conjonctif). Lorsque des douleurs apparaissent à ce niveau, on parle de syndrome de douleur myofasciale.

Cependant, les fascias qui enveloppent les organes peuvent aussi causer des douleurs. Ainsi, l’estomac peut déclencher des douleurs dans le dos à travers ses suspensions fasciales.

Il en va de même pour les fascias des muscles. En effet, l’endroit où la douleur se propage n’est pas toujours celui où apparaît le problème. Nous parlons de douleur référée. Une contracture au niveau de la plante du pied peut se propager jusque dans la tête en passant par le réseau fascial postérieur. Conséquence : elle provoque des maux de tête.

Les tensions dans votre corps sont donc dépendantes les unes des autres et s’influencent mutuellement. Imaginez un voilier : la tension de chaque cordage attaché en différents points doit être réglée en fonction des autres. Si une seule corde est détendue, le bateau peut voguer dans une autre direction. C’est la même chose pour votre corps : vos os et votre colonne sont maintenus à la bonne place par l’équilibre des tensions myofasciales. Les spécialistes nomment cette vision des choses la « tenségrité ». Les adhérences et les contractures au niveau des fascias peuvent provoquer des déséquilibres dans tout le corps.

Illustration 3 : modèle de tenségrité

Ce modèle montre que le corps humain doit toujours être considéré dans sa globalité.

Comment remarque-t-on les douleurs dans les fascias ?

Les fascias sont-ils à l’origine de vos douleurs ? Le problème est que les douleurs dans les fascias n’apparaissent pas là où elles prennent naissance. Malheureusement, cela conduit souvent à un mauvais diagnostic. Mais grâce aux symptômes typiques qui les accompagnent, vous pouvez savoir si les douleurs se situent dans vos fascias.

Symptômes typiques des douleurs dans les fascias :

  • douleurs qui se répandent le long du réseau fascial
  • douleurs qui se répandent largement
  • douleurs qui diminuent en bougeant
  • mouvements raides.

Pourquoi les fascias font-ils mal ?

Les fascias contiennent plus de récepteurs de la douleur que les muscles. Voilà pourquoi nous parlons du plus grand organe sensoriel du corps humain. Le tissu conjonctif fascial est étroitement lié au système nerveux autonome et envoie constamment des signaux au cerveau.

Les fascias sains sont flexibles et peuvent glisser. Une faible activité physique, les sursollicitations, les blessures et le stress produisent des imbrications déstructurées. Les fascias s’emmêlent et des contractures se forment. Cela devient surtout douloureux quand les fascias s’épaississent tellement qu’ils étouffent les nerfs.

Illustration 2 : fascias adhérents et fascias sains

Quelles sont les causes des douleurs dans les fascias ?

  • La sursollicitation :
    Lorsque le corps est constamment sur-acidifié par les efforts physiques, cela a un effet négatif sur les fascias et peut provoquer des douleurs. Il est donc important d’équilibrer effort et repos.
  • Les mouvements unilatéraux et monotones :
    Un effort unilatéral des muscles provoque un stress du tissu myofascial. Les personnes particulièrement touchées sont les coureurs, les cyclistes et les employés de bureau.
  • Les problèmes de circulation et de flux lymphatique :
    Vos fascias doivent être alimentés en oxygène et en nutriments. De plus, l’eau du tissu utilisée et ses déchets métaboliques doivent pouvoir être bien évacués par la lymphe. Le manque de nutriments et de liquide d’une part, et l’accumulation de toxines en quantité trop importante d’autre part, font adhérer les fascias et les dessèchent. Cela peut causer des douleurs.
  • Alimentation et hydratation :
    Une alimentation équilibrée est essentielle pour que les fascias soient approvisionnés avec les bons nutriments. Outre l’apport suffisant en liquide (les fascias se composent d’environ 75 % d’eau), l’équilibre acido-basique est particulièrement décisif.
  • Stress chronique :
    Les fascias réagissent aux stimuli stressants en se tendant. Lorsque le stress et les crispations deviennent chroniques, des tensions se forment dans le corps – et possiblement des douleurs dans les fascias.
  • Traumatismes psychiques :
    Les fascias ont une mémoire émotionnelle. Les coups du destin peuvent donc littéralement s’ancrer dans votre corps.

Dr Torsten Pfitzer, thérapeute holistique spécialisé dans le traitement de la douleur et coach santé :

« Le fascia absorbe, au sens propre du terme, toutes les formes de facteurs de stress. Souvent, la plupart des gens pensent uniquement aux sollicitations physiques et s’étonnent que leurs efforts physiques ne produisent pas à eux seuls les résultats escomptés. Les exercices pour les fascias doivent toujours être complétés par des mesures telles que la modification du mode de vie. »

Qu’est-ce qui aide en cas de douleurs dans les fascias ?

Si vous souffrez de douleurs myofasciales, un automassage myofascial (SMT) avec les produits BLACKROLL® peut vous aider. Les exercices de SMT ont un effet positif sur votre santé fasciale et peuvent apaiser ou faire disparaître les douleurs fasciales.

Parmi les répercussions physiologiques figurent :

  • L’amélioration de l’échange de liquide ;
  • Le soulagement des adhérences ;
  • L’amélioration de la circulation sanguine ;
  • La stimulation du flux lymphatique ;
  • Le soulagement et la régulation du système nerveux.

Ces influences s’expriment physiquement à travers :

  • L’amélioration de votre mobilité ;
  • Le soulagement de vos tensions ;
  • La réduction de votre stress ;
  • L’accélération de votre récupération ;
  • L’augmentation de vos performances ;
  • La diminution du risque de blessures ;
  • L’amélioration de la conscience de votre corps.

Comment maintenir des fascias en bonne santé

Activité physique variée :

tous les sports qui sollicitent une sensation corporelle et comprennent beaucoup de variations entraînent vos fascias. Parmi eux figurent surtout les sports ludiques comme la danse et la gymnastique. Nous recommandons aussi le yoga et le Pilates.

Sautillement :

Sauter à la corde, sauter, sautiller comme un boxeur : lors d’une extension, le mouvement ne part pas du muscle, mais du tissu conjonctif élastique. Avec ce type de mouvements, vous pouvez entraîner vos muscles de façon ciblée.

Étirement des chaînes myofasciales :

Les fascias aiment être étirés dans le sens de la longueur. Tout votre système fascial est relié. Les tensions dans une zone se répercutent donc sur tout le système, de manière positive ou négative. Il est donc toujours conseillé d’étirer les chaînes de fascias entières.

Boire suffisamment d’eau :

Le tissu des fascias musculaires se compose à 75 % d’eau. Veillez à vous hydrater suffisamment, en particulier lors des exercices de SMT. Vous éviterez ainsi des douleurs dans les fascias. Les avis sur le besoin journalier divergent. La règle générale est la suivante : vous devriez boire 30 à 35 millilitres d’eau par kilo de poids corporel. Pour un homme pesant 80 kg, cela correspond à 2,8 litres. Si vous faites beaucoup de sport, la quantité a tendance à augmenter.

Nutrition adaptée aux fascias :

Veillez à avoir une alimentation variée, naturelle et à base de produits végétaux. Parmi les aliments adaptés aux fascias figurent les fruits à coques, le quinoa, le millet, le sarrasin, les légumes, les noix, les champignons, les pommes de terre, les germes, les jeunes pousses, les herbes aromatiques et les baies. Veillez à réduire votre consommation de sucre, de farine blanche, de viande et de produits laitiers.

DES PROGRAMMES D'EXERCICE POUR VOTRE DOULEUR SPÉCIFIQUE :