DOULEURS À LA HANCHE

Vous souffrez de douleurs à la hanche ? Découvrez ici comme apparaissent les douleurs à la hanche et ce que vous pouvez faire.

Les douleurs à la hanche sont parmi les plus fréquentes. Il est intéressant de noter que les personnes touchées ne peuvent souvent pas localiser précisément leurs douleurs à la hanche/au bassin. En effet, les hanches, l’aine, les fessiers et le bas du dos sont étroitement reliés par des structures fasciales. Dès lors que la tension musculo-fasciale naturelle est déséquilibrée au niveau des hanches, des douleurs apparaissent.

Que sont les douleurs à la hanche ?

De plus en plus de jeunes souffrent de douleurs à la hanche aiguës ou chroniques, c’est-à-dire de douleurs soudaines ou qui persistent pendant plus de trois mois. Elles peuvent apparaître suite à un effort physique, mais aussi au repos. En médecine, les douleurs à la hanche sont appelées coxalgie. De nombreuses personnes confondent douleurs à la hanche et arthrose de la hanche. Cependant, l’arthrose n’est que l’une des causes possibles de la douleur. Le risque d’avoir une hanche artificielle n’est donc pas imminent. En revanche, il est plus fréquent qu’un mélange de contractures, de raccourcissements et d’adhérences des muscles et des fascias entraîne des désaxations. Lorsque le corps ne peut plus compenser ces désaxations de manière fonctionnelle, il le signale par la douleur.

Quels sont les symptômes des douleurs à la hanche ?

Les symptômes des douleurs à la hanche dépendent des causes de celles-ci. Souvent, apparaissent une douleur à la hanche se levant, en marchant, une douleur à la hanche en position couchée sur le côté ou une douleur à la hanche après le jogging dans les zones suivantes :

  • Face interne de la hanche
  • Face externe de la hanche
  • Cuisse
  • Région de l’aine
  • Fessiers

Douleur à la hanche : quand et qui consulter ?

Si la douleur vous handicape beaucoup au quotidien, consultez un médecin ! Celui-ci peut constater des altérations structurelles, telles que de l’arthrose de la hanche, une tendinite à la hanche, une fracture ou une bursite.

Pour savoir si vous avez besoin de consulter un médecin, cela va dépendre du type de douleurs. Vous êtes la personne la mieux placée pour savoir si un examen plus approfondi est nécessaire. En cas de doute, mieux vaut trop consulter que pas assez. Dans d’idéal, commencez par aller voir votre médecin traitant. Si besoin, il vous orientera vers le spécialiste adéquat, c’est-à-dire un orthopédiste, un interniste, un rhumatologue ou un chirurgien.

Vous souffrez de douleurs aiguës, par exemple après un accident ou une chute ? Alors, vous devez dans tous les cas consulter un médecin.

Mais, n’oubliez pas : les douleurs chroniques, en particulier au niveau des hanches, apparaissent souvent à la suite de tensions du système myofascial. Vous pouvez soigner ces tensions avec des thérapies manuelles.

Comment les douleurs à la hanche apparaissent-elles ?

Des muscles raccourcis ou des adhérences dans les fascias sont souvent la cause du problème. Pour comprendre comment les douleurs à la hanche apparaissent, nous devons d’abord visualiser la structure d’une hanche :

la hanche est l’articulation qui relie le bassin à la cuisse. L’articulation de la hanche est une énarthrose (articulation mobile) et se compose essentiellement d’un condyle (extrémité arrondie) et d’une glène (cavité arrondie). Après le genou, l’articulation de la hanche est la deuxième plus grosse articulation du corps humain. Elle supporte près de 60 % de votre poids. À l’intérieur et à l’extérieur de la capsule articulaire se trouvent des ligaments qui contribuent à stabiliser votre corps. La capsule articulaire est nichée dans une enveloppe à double couche contenant jusqu’à 26 muscles. Comme vous le voyez, la structure de l’articulation de la hanche est complexe. Les causes peuvent donc aussi être variées et il est indispensable d’établir le bon diagnostic pour traiter une douleur à la hanche.

Les douleurs à la hanche se classent en trois grands groupes en fonction des causes :

  1. Douleurs à la hanche qui touchent l’articulation (douleurs articulaires)
    Cela comprend l’arthrose, l’inflammation (arthrite), la nécrose de la tête fémorale (mort de l’os de la tête du fémur) et l’impaction de la hanche.
  2. Douleurs à la hanche qui entourent une articulation (douleur péri-articulaire)
    Les douleurs viennent plus souvent de structures environnantes (muscles, tendons, ligaments, bourse séreuse). Le plus souvent, elles se remarquent sur la face externe des hanches.
  3. Douleurs à la hanche liées à une autre douleur irradiante
    Les causes peuvent aussi survenir dans les vertèbres lombaires, le genou et l’articulation sacro-iliaque et irradier jusque dans la hanche.

Dans la pratique, les douleurs ne se manifestent évidemment pas toujours dans ces régions. Il n’est pas rare que les douleurs proviennent simultanément de plusieurs de ces trois zones. Malgré tout, il peut être utile de les connaître. C’est pour vous la seule manière d’évaluer d’où viennent les douleurs.

Dr Torsten Pfitzer, thérapeute holistique spécialisé dans le traitement de la douleur et coach santé :

« Dans la majorité des cas, les douleurs à la hanche sont dues à des tensions musculo-fasciales élevées , et à des raccourcissements provoqués par des sollicitations unilatérales en sport ou dans le travail au quotidien. Lorsque le déséquilibre n’est pas contrebalancé par des exercices myofasciaux, la pression renforcée use plus rapidement le cartilage de l’articulation par frottements. Cela entraîne une arthrose très étendue. Les personnes qui souhaitent soigner à temps leurs douleurs à la hanche trouveront dans les exercices de BLACKROLL® une aide extrêmement utile. »

Traitement des douleurs à la hanche

Malheureusement, il n’existe pas de remède miracle contre les douleurs à la hanche. Bien souvent, il faut lutter contre les causes pour se débarrasser du problème sur le long terme. Avec les produits BLACKROLL®, vous pouvez surtout soigner les douleurs péri-articulaires dans la hanche ainsi que les douleurs irradiantes. Bien évidemment, une thérapie manuelle avec un kinésithérapeute associée à des mesures physiques (électrothérapie, thérapie par le froid/le chaud, etc.) peut aider à apaiser la douleur. L’important est d’associer ces mesures passives à des mesures actives.

Ce dont vous avez besoin pour le faire ? D’un changement d’habitudes et de beaucoup de patience. Mais, ne vous inquiétez pas : en prenant les bonnes mesures, vous pourrez réduire vos douleurs à la hanche :

1) Mobilisation et décontraction des muscles au niveau des hanches
Un entraînement classique des fascias avec les produits BLACKROLL® vous permet de décontracter les structures au niveau de vos hanches. Cela libère la tension dans les muscles et peut soulager vos douleurs. Traite les zones suivantes :

  • Muscles fléchisseurs de hanche ;
  • Fessiers ;
  • Muscles de la cuisse de tous les côtés ;
  • Bas du dos.

2) Étirement des muscles pour rétablir la mobilité
Vos tissus sont décontractés ? Parfait. Maintenant, il est important que vous récupériez de la longueur dans les structures de vos hanches grâce à divers étirements. L’objectif est que la tête du fémur ne soit plus autant rentrée dans la glène. C’est important pour éviter l’apparition d’arthrose.

3) Stimulation et renforcement des muscles au niveau des hanches
Le mode de vie dans lequel les personnes sont principalement assises et font des mouvements unilatéraux provoque l’atrophie de certains groupes de muscles. Ainsi, le contrôle des muscles n’est plus comme il devrait l’être. Conséquence : la force exercée a des effets non physiologiques sur l’articulation. Avec des exercices de stimulation et d’intégration ciblée, vous pouvez rétablir l’équilibre myofascial.

Voici comme éviter les douleurs à la hanche

Vous avez repris le dessus sur vos douleurs ? Alors, veillez à ce que cela reste ainsi et changez de style de vie :

  • Essayez de répartir votre poids uniformément sur vos deux jambes lorsque vous êtes assis·e/debout.
  • Si vous travaillez beaucoup en position assise, faites régulièrement des pauses pour bouger.
  • Veillez à avoir une alimentation équilibrée et contrôlez votre poids.
  • Soulagez les tensions grâce à l’entraînement des fascias.
  • Faites régulièrement des exercices de mobilisation et de stimulation spécifiques.
  • Pratiquez régulièrement une activité physique (veillez à ce que les mouvements ne causent aucune douleur).

> Vers les exercices pour les douleurs à la hanche